Annonces : Toolox - Pro-Dis - Bystronic

COVID19 - Les industries mécaniques mobilisées

23/03/2020

« Notre pays fait face à une crise sanitaire sans précédent et se prépare à une ...

> Lire

Les industries mécaniques demandent à leurs grands clients de prendre en compte les hausses de matières premières

02/02/2018
Depuis un an, les hausses répétées et continues du prix des matières premières mettent les industriels de la mécanique sous tension.

Cette flambée des coûts touche des matières premières qu’utilisent en grande quantité les mécaniciens : +12 % en moyenne pour les aciers sur l’année 2017 et + 16% pour les non-ferreux, selon les indices MECASTAR établis par la FIM. Les valeurs des indices sont en hausse de + 20,6 % pour les aciers et dépassent les + 30% pour les métaux non-ferreux. Pour une entreprise mécanicienne de profil moyen, dont les métaux représentent 30 % de sa consommation intermédiaire, une hausse de 20 % des prix des métaux ferreux absorbe au moins 4 points du taux de marge de l’entreprise.

Les professions mécaniciennes les plus durement touchées sont les fabricants de biens d’équipement : la mécatronique, les constructeurs de pompes, fabricants de robinets, vannes, machinisme agricole, équipements pour infrastructures, manutention, machines spéciales, chaudronnerie, etc.

La hausse, qui devrait se poursuivre en 2018, représente l’un des risques les plus élevés pour l’activité de ces industriels mécaniciens en 2018 au moment où la croissance mondiale impose aux entreprises d’accroître leur activité tout en restant compétitives et réactives.

Dans le cadre de son enquête de tendance de l’activité réalisée par la FIM auprès des entreprises mécaniciennes, des fabricants signalent le refus de certains grands clients d’absorber une partie de ces hausses de prix.

Devant la gravité de la situation, la FIM demande que ces hausses soient prises en compte par les grands clients et fassent l’objet de négociations dans les semaines qui viennent. Sans réaction rapide et concertée des grands clients et de leurs fournisseurs, c’est toute une filière qui sera lourdement pénalisée.

La FIM appelle donc ses clients à prendre rapidement la mesure du phénomène.

COVID19 - Les industries mécaniques mobilisées

23/03/2020

« Notre pays fait face à une crise sanitaire sans précédent et se prépare à une ...

> Lire