Annonces : Toolox - Pro-Dis - Bystronic

La COMPAGNIE ALPINE ALUMINIUM présente un plan de redressement pour préparer l'avenir

23/06/2006
Après plusieurs années difficiles ou différents propriétaires se sont succèdés, la Compagnie Alpine Aluminium (ex Pechiney Rhénalu, ex Novelis) est redevenue indépendante avec l'aide du fond d'investissement américain AIAC. L'effectif est de 214 personnes. Aujourd'hui la société a bénéficié d'un refinancement et d'une recapitalisation. Son équipe dirigeante prépare l'avenir et entend développer ses activités en s'appuyant sur une société profitable et compétitive. Or la hausse du coût de l'énergie, d'obtention de certains métaux, et les baisses de volume dues aux incertitudes liées au manque de visibilité sur l'avenir, ont généré des pertes d'exploitations de 1,2 m d'euros en 2005 et de 2,2 m d'euros en 2006, doublées d'un besoin en fonds de roulement accru.

La mise en place d'un plan de redressement pour dégager des économies, moderniser l'entreprise et assurer sa pérennité à long terme s'impose. Un plan d'action élaboré par l'équipe de management a été communiqué aux membres du CE, réunit ce mardi 20 juin.

Ce plan comprend un ensemble de mesures de réduction des coûts afin de remettre les comptes à l'équilibre d'ici fin 2006 :
? Réduction des stocks (1.000 tonnes) permettant de dégagement de cash
? Réduction des coûts salariaux : suppression de 32 postes, pour partie portant sur des frais de structures et dont 11 postes de production conditionnés à la reprise des volumes en 2007.
? Amélioration des processus industriels par l'application d'un Plan de performance générant une économie totale de 1,2 m? en deux ans. Ce plan portera notamment sur l'amélioration des performances en laminage à froid et sur les disques.
? Relance du développement commercial : rétablissement d'un réseau de vente en Europe (recrutement d'un commercial pour l'Allemagne et les pays de langue allemande) investissements en efforts de recherche et développement, mise en place d'une équipe de week-end en fonderie, plan de formation sur le laminage, projet industriel sur les disques sur les laqués.

Ces mesures difficiles et nécessaires permettront à l'entreprise de se redresser et s'échelonneront jusqu'à la fin 2008 mais la partie la plus importante est à mener d'ici le 1er trimestre 2007.

Marc de Saint-Pol, son nouveau Président, nous explique :« CAA a besoin aujourd'hui de retrouver sa profitabilité. Toute l'équipe est convaincue que la Compagnie Alpine Aluminium a une place à prendre face aux grands lamineurs internationaux . Nous constatons d'ailleurs des signes encourageants de reprise du carnet de commande. »

NB : rappelons que M. Marc de Saint-Pol a dirigé pendant plusieurs années la société SICPA France (maintenant SIEGWERK) située à Annemasse.