Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

Création à Nancy d'ICAR, un centre de recherches technologiques spécifiquement dédié à l'étude des matériaux fonctionnant aux hautes températures

11/09/2003
Fondée en 1926, la SFC (Société Française de Céramique) est une Association régie par la loi du 1er juillet 1901, reconnue d'utilité publique. La SFC est le Centre Technique Industriel (CTI) de la profession céramique. Elle est également Centre de Ressources Technologiques (CRT), Société de Recherche sous Contrats (SRC) et possède l'accréditation COFRAC-essais. Son objet consiste à assurer la représentation technique de la profession des industries céramiques et à promouvoir ces dernières par toute action scientifique et technique auprès des fabricants, des utilisateurs ou de tout autre secteur industriel. Elle réalise ainsi des prestations de Conseil, d'Expertise, d'Assistance Technique, d'Audit, d'Essais et de Recherche Technologique. Elle assure l'animation des processus de normalisation ainsi que les veilles stratégique, documentaire et réglementaire permanentes pour le compte des industriels des secteurs céramiques.

La SFC dispose d'un pôle d'experts en matériaux minéraux, ingénieurs et universitaires, au service de près de 1200 clients. Elle est active au sein de nombreux réseaux scientifiques et techniques, thématiques ou sectoriels, nationaux et internationaux. Elle a noué des liens forts avec de nombreux laboratoires de recherche académique.

Pour répondre au mieux aux besoins de ses clients, la SFC s'est dotée d'une organisation industrielle :

- couverture complète des différents marchés de la céramique avec la nomination de responsables commerciaux ayant pour mission de les prospecter et de les animer :
. marché des céramiques industrielles
. marché des céramiques techniques et des revêtements de surface
. marché des céramiques traditionnelles
. marché transversal de l'environnement.

- déploiement d'un système d'information de type ERP destiné à améliorer la réactivité du laboratoire ainsi que la connaissance et la maîtrise des coûts ;

- organisation opérationnelle en 4 départements sectoriels : "produits réfractaires", "carreaux", "sanitaire", "céramiques fines" et 2 départements transversaux : "caractérisations" et "veille stratégique et documentaire ; environnement". Tout en assurant de fortes cohésion et dynamique globales, cette organisation permet d'apporter des réponses ciblées à chacun des métiers. Les Personnels : techniciens, ingénieurs et universitaires sont des professionnels expérimentés de leurs secteurs respectifs, parfaitement conscients et respectueux des exigences de leurs clients.

Dans le cadre de la mise en place de nouvelles stratégies de développement destinées à élargir son offre et à se rapprocher de ses clients, la SFC annonce en exclusivité : la création, à NANCY d'un centre de recherches technologiques spécifiquement dédié à l'étude des matériaux fonctionnant aux hautes températures :

"ICAR" Techniques et Recherches Matériaux Réfractaires

Née de la fusion en date du 2 Avril 2003 du LRMC (Laboratoires de Réfractaires et Matériaux Céramiques) situé à Nancy et du Département ? produits réfractaires ? de la SFC (Société Française de Céramique) située à Paris, cette nouvelle entité, dont le sigle signifie Ingénierie ? Conseil ? Assistance ? Réfractaires, propose à l'ensemble de la filière industrielle des produits réfractaires une offre de prestation de services unique en Europe.

Installé au c'ur du bassin industriel Lorrain, région historiquement orientée vers les grandes industries de process (sidérurgie, verrerie, fonderie?), ICAR a l'ambition, avec ses partenaires locaux : l'UHP (Université Henri Poincaré) et l'INPL (Institut National Polytechnique de Lorraine), de constituer un pôle d'excellence visible au sein de l'ERA (Espace Européen de la Recherche) consacré aux matériaux hautes températures.

Les deux composantes D'ICAR

A l'origine du LRMC existait une association, le LRM, née en 1959 à Nancy de la volonté d'établir une collaboration active entre la Sidérurgie et l'Université. Dissoute en 1989, cette structure s'est reconstituée en S.A. sous l'impulsion de membres du personnel et est devenue le LRMC.

L'Université Henri Poincaré (UHP) et l'Institut National Polytechnique de Lorraine (INPL) font partie des partenaires de la première heure du LRMC, perpétuant ainsi le lien historique unissant en Lorraine la recherche fondamentale aux entreprises utilisatrices de matériaux réfractaires.

Structure légère et réactive, le LRMC a su s'adapter en permanence aux évolutions majeures de ses marchés primaires en développant une offre de services complète, parfaitement adaptée aux besoins des industriels.

La SFC est le Centre Technique Industriel de la Céramique. Créée en 1926, il s'agit d'une association, reconnue d'utilité publique depuis 1930. Elle possède de nombreuses références, parmi lesquelles l'accréditation COFRAC'essais (référentiel ISO 17025) ; la reconnaissance CRT (Centre de Ressources Technologiques) ; le label SRC (Société de Recherches sous Contrat) et l'agrément Crédit Impôt-Recherche. Elle assure la représentation technique des différentes professions de la céramique et réalise des prestations d'essai et de recherche technologique. Soucieuse d'élargir son champs d'action et portée par la volonté permanente d'améliorer la qualité de son service, la SFC développe, depuis plusieurs années, une nouvelle approche plus dynamique des marchés. L'élargissement de son offre de services et sa diffusion auprès des utilisateurs de céramiques font partie de ses priorités.

La constitution d'ICAR trouve sa justification dans le développement de synergies opérationnelle, commerciale et financière. Celle-ci est renforcée, dans le cas d'une installation en région nancéienne, par l'environnement de recherche académique sans égal sur les matériaux hautes températures et la forte densité d'entreprises fabricantes et utilisatrices de produits réfractaires au sein du bassin industriel lorrain.

L'offre de service d'ICAR est constituée de cinq gammes de produits

- La formation : celle-ci est destinée aux professionnels de la mise en ?uvre des produits réfractaires. En effet, l'amélioration permanente de ces matériaux rend nécessaire la mise à jour régulière des connaissances par des actions de formation continue. L'offre d'ICAR, développée par le LRMC, comprend plusieurs stages allant d'une forme d'initiation à la diffusion des techniques les plus pointues ainsi qu'à celle des veilles documentaires relatives aux normes ou aux règlements techniques. - Les études technologiques : la SFC apporte à ICAR des compétences capitalisées depuis plus de vingt ans en modélisation thermomécanique. L'expérience de terrain unique des deux centres techniques ainsi que leurs moyens originaux d'investigation alliés aux connaissances théoriques fortes de l'UHP et de l'INPL font d'ICAR le partenaire idéal des industriels pour la résolution de leurs problématiques relatives aux matériaux réfractaires.

- les essais : l'offre d'ICAR comporte plus de 150 références d'essais de caractérisation thermomécaniques dont la plupart sont sous accréditation COFRAC essais. Le laboratoire dispose d'un parc d'équipements unique en Europe parmi lesquels :
. 8 bancs d'affaissement sous charge,
. 6 bancs de mesure de conductivité thermique de type ? ASTM ?,
. 2 bancs de mesure de conductivité thermique de type ? fil chaud ?,
. 1 ligne de diffusivité ? flash laser ?,
. 4 postes d'essais mécaniques à haute température.
ICAR peut également réaliser tout type caractérisation de minéraux : analyses chimiques, physiques ou micro?structurales.

- L'assistance à maîtrise d'?uvre ou à maîtrise d'ouvrage : la prestation consiste à assurer la supervision de la mise en ?uvre d'une installation réfractaire ou de ses opérations de maintenance. L'offre couvre une attente émergente des utilisateurs qui recherchent une garantie de bonne fin ; des fabricants qui souhaitent se prémunir juridiquement et des pouvoirs publics qui préconisent la sécurité d'utilisation. ICAR peut assister le maître d'ouvrage dans la rédaction du cahier des charges, le dépouillement technique des offres ou la réalisation d'essais complémentaires. Il aide le fabricant dans la lecture du cahier des charges et dans la formalisation de l'offre. ICAR assure également le suivi qualité (contrôle des matériaux, vérification de la validité de la documentation, contrôle de la qualité sur lots') et la traçabilité de la mise en ?uvre.

- L'expertise : la croissance du nombre de litiges judiciaires relatifs aux investissements industriels est probablement le fait d'une certaine ? américanisation du monde des affaires ?. Les installations réfractaires ne font pas exception à ce constat. La haute technicité des matériaux de construction et leurs exigences rigoureuses de mise en ?uvre imposent une approche méticuleuse qui n'a de sens que si elle est confiée à des spécialistes indépendants. Depuis les années 80, la raréfaction des experts réfractaires est progressive dans les entreprises. Cette situation les pousse naturellement à externaliser toute prestation d'expertise relative à ces matériaux. ICAR rassemble un pôle d'experts techniques indépendants reconnus de la communauté judiciaire. Le laboratoire compte également de jeunes ingénieurs docteurs déjà rompus à la démarche d'investigation scientifique. L'ambition d'ICAR est d'en faire, au contact de leurs aînés et au rythme de la capitalisation de leurs expériences propres, les experts de demain.

Organisation

L'effectif actuel d'ICAR est de 13 personnes dont 9 cadres. Parmi ceux-ci, on compte deux ? consultants managers ? et deux ? consultants séniors ? de profil ingénieur docteur. A échéance de 4 à 5 ans, il sera porté à une vingtaine de personnes par le recrutement essentiellement d'ingénieurs et de techniciens.

La structure d'ICAR, fortement opérationnelle, s'organise autour d'une Direction Technique, d'une Direction Commerciale et de 5 chefs de produits. L'objectif d'ICAR est d'assurer la meilleure proximité de ses clients au travers de visites commerciales régulières et d'un contact sédentaire permanent. ICAR s'appuie également sur un système d'information exploitant un logiciel de type ERP pour optimiser deux des composantes essentielles de son offre : le prix et le délai.

Une troisième composante, également essentielle, est le respect de la confidentialité de l'information. Elle est le fruit d'une collaboration de tous temps avec les industriels, aussi bien du LRMC que de la SFC.

ICAR est actuellement positionnée sur deux sites : le siège social se situe à Houdemont, commune limitrophe de Nancy, mais ICAR dispose également d'un établissement secondaire à Paris, dans les locaux de la SFC. A échéance de quelques mois, l'ensemble des moyens techniques et humains du laboratoire sera concentré dans un même bâtiment, en région nancéienne.

La dimension européenne D'ICAR

En terme de taille et d'équipement, ICAR se positionne au premier plan en Europe parmi les laboratoires indépendants spécialisés sur l'étude des matériaux réfractaires et hautes températures. Il se distingue toutefois des autres structures par l'étendue de son offre et de son marché ainsi que par sa dynamique commerciale.

ICAR a l'ambition d'être très actif dans la construction de l'Espace Européen de la Recherche et en particulier de contribuer, avec ses partenaires scientifiques, UHP et INPL, à la mise en place en Lorraine d'un pôle d'excellence dédié à l'étude des matériaux hautes températures.

ICAR doit accompagner la logique de rapprochement ou de collaboration des industriels qui d'ores et déjà, et depuis longtemps, a une dimension européenne. A cet égard, Nancy constitue un centre de gravité géographique essentiel.

Nos partenaires

Alma
Bystronic
Pro-Dis
Ssab - Toolox
Salon Emo Hanovre 2019