Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

EUROBLECH 2012 : DREISTERN dévoilera sur le salon un prototype basé su...

17/09/2012

[gras]Le concept Dreistern de machine multi-fonctions réside dans la volonté de ...

> Lire

Spécial EUROBLECH 2008 : la ligne de profilage P3.200 DREISTERN est dé...

09/10/2008

La ligne a 40 stations de profilage et une tronçonneuse pour profilés de 16 mètr...

> Lire

Spécial EMO 2007 : DREISTERN exposera une ligne de fabrication ultra f...

10/07/2007

La tendance à la production de lots de pièces de plus en plus petits reste une d...

> Lire

Spécial EUROBLECH 2004 : DREISTERN montrera une ligne pour la fabrication de profilés tubulaires à sections variables

20/10/2004
Par le passé, les profilés obtenus par formage à galets ont toujours eu une section constante dans le sens longitudinal. Un récent recours à de nouveaux procédés a permis de produire en avant-première des profilés à sections variables. Dans l'industrie automobile par exemple, on n'intégrait jusqu'ici que très peu de pièces à section constante. Aujourd'hui, la tendance est nettement à la substitution des pièces de presse trop coûteuses. Les profilés à sections varia-bles élargissent incontestablement le degré de liberté des designers, puisqu'ils permettent d'adapter les sections aux sollicitations ou aux fonctions, d'où d'importantes économies de ma-tière. D'autre part, l'aptitude à former des aciers ultra-résistants prédestine la technique de profilage à des applications de sécurité dans l'automobile. Les premières simulations de comportement au crash sur ce type de profilé comme le coût global du composant fini montrent des résultats prometteurs.

Le procédé Dreistern permet de fabriquer ce type de profilé à partir de deux bandes de matière d'usage courant. En aval du dévidoir, le feuillard est coupé à la forme voulue par une pré-poinçonneuse. En amont, la profileuse forme cette matière pré-découpée de manière tout à fait conventionnelle. Afin de fermer le profilé pour en faire un élément tubulaire, une seconde matière est rapportée dans le système de profilage puis est soudée sur la partie déjà formée. Le soudage est réalisé par une source laser Trumpf à haut débit dotée d'un faisceau de qualité.

Malgré les grandes vitesses de production, la tête de soudage laser doit suivre très précisément la géométrie des rives du feuillard. Le système de suivi automatique du cordon de soudure Dreistern nouvellement développé remplit aisément cette fonction.

Information parue dans Métal Industries

EUROBLECH 2012 : DREISTERN dévoilera sur le salon un prototype basé su...

17/09/2012

[gras]Le concept Dreistern de machine multi-fonctions réside dans la volonté de ...

> Lire

Spécial EUROBLECH 2008 : la ligne de profilage P3.200 DREISTERN est dé...

09/10/2008

La ligne a 40 stations de profilage et une tronçonneuse pour profilés de 16 mètr...

> Lire

Spécial EMO 2007 : DREISTERN exposera une ligne de fabrication ultra f...

10/07/2007

La tendance à la production de lots de pièces de plus en plus petits reste une d...

> Lire

Nos partenaires

Hexagon - Spring Technologies
Bystronic
Pro-Dis
Ssab - Toolox
Matraform