Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

Le CETIM poursuit le déploiement national de la fabrication additive m...

04/04/2019

Le CETIM, institut technologique labellisé Carnot, poursuit le déploiement d’uni...

> Lire

Cetim : un laboratoire commun pour faire progresser l'usinage et la fa...

05/02/2019

Les experts du Luppiam, laboratoire commun au Cetim, à l'Énise et à l'École des ...

> Lire

SIMODEC 2018 : Le Cetim-Ctdec et le SNDEC tournés vers l'avenir et réu...

28/02/2018

Le salon du SIMODEC sera l'occasion pour le SNDEC et le Cetim-Ctdec d'ouvrir sym...

> Lire

Projet européen Flexform : un procédé de formage pour petites séries

14/11/2007
19 partenaires dont le Cetim se donnent trois ans pour mettre au point un processus flexible de conception et de réalisation de pièces métalliques pour véhicules. C'est la technique de formage de tôle incrémental qui retient l'attention?

La production de pièces métalliques en petites séries pour les véhicules spéciaux est souvent jugée trop peu rentable. Le secteur ne dispose donc pas de solutions techniques fiables et la production reste en grande majorité réalisée de manière artisanale. Pourtant cette niche de production affiche des chiffres éloquents : 2 500 PME européennes sont impliquées pour un volume d'affaires représentant 4 milliards d'euros par an alors que la demande ne cesse de croître.

C'est pourquoi Flexform a été lancé.  Ce projet européen ambitionne de développer un procédé flexible de fabrication pour appuyer le secteur dans son évolution. Les 19 partenaires, dont le Cetim, projettent d'ici à 3 ans la mise au point d'un processus flexible de conception et de réalisation de pièces, aidé par l'automatisation et l'informatisation.

Et c'est vers le formage de tôle incrémental que tous les regards se tournent (développé à l'origine par le constructeur japonais Amino). D'autant que le Cetim a déjà réalisé des études sur cette technologie à partir de cas industriels afin d'en délimiter les avantages et les inconvénients. Le principe consiste à permettre une fabrication facile et rapide de pièces en tôle de forme complexe, sans utiliser l'outillage traditionnel (pour éviter un amortissement trop lourd du coût de ces outillages). Le flan à déformer est tendu, à l'image d'une peau de tambour et maintenu à l'aide de serre-flans. Un poinçon dont l'extrémité est hémisphérique vient alors appuyer sur la matière en se déplaçant. Comme pour les autres techniques de prototypage ou de fabrication rapide, la chaîne de production part directement de la définition d'une CAO. Un outil de programmation intégré définit alors rapidement les trajectoires de formage.

L'autre objectif consiste à développer la simulation numérique afférente et une interface logicielle spécifique liant la conception du dessin de la pièce aux paramètres de l'outil et à ceux du procédé de formage.

Un budget de plus de 3 millions d'euros, dont 2, 2 millions de la Communauté européenne, a été alloué à Flexform. Les partenaires, d'horizons complémentaires (prototypage, matières premières, machine-outil, secteur automobile, travail des métaux en feuilles, outillage, simulation numérique, fabrication de pièces par formage), ont jusqu'à 2009 pour développer cette technologie dans un environnement industriel avec les exigences inhérentes.

À terme, le Cetim diffusera les principaux résultats, en particulier au travers de formations.

Le CETIM poursuit le déploiement national de la fabrication additive m...

04/04/2019

Le CETIM, institut technologique labellisé Carnot, poursuit le déploiement d’uni...

> Lire

Cetim : un laboratoire commun pour faire progresser l'usinage et la fa...

05/02/2019

Les experts du Luppiam, laboratoire commun au Cetim, à l'Énise et à l'École des ...

> Lire

SIMODEC 2018 : Le Cetim-Ctdec et le SNDEC tournés vers l'avenir et réu...

28/02/2018

Le salon du SIMODEC sera l'occasion pour le SNDEC et le Cetim-Ctdec d'ouvrir sym...

> Lire