Annonces : Pro-Dis, Bystronic, Toolox
Michel MAGREAULT
Tel : +33 1 64 13 41 70 - www.radan-cfao.fr

EUROBLECH 2018 : la version 2019R1 du logiciel RADAN sera présentée en...

03/10/2018

Elle couvre l’ensemble des spécificités de production du travail des métaux en f...

> Lire

Olivier Amate, co-fondateur de RADAN cfao devient le nouveau directeur...

17/05/2018

En mai 1994, Olivier a fondé Radan cfao (France) aux côtés de Michel Magréault. ...

> Lire

TOLEXPO 2018 : RADAN couvre l'ensemble des spécificités de production ...

08/02/2018

La gamme de logiciel RADAN 2018 sera présentée lors du salon.[nl][nl] RADAN 3D ...

> Lire

FAO découpe multiaxes tube - RADAN

Logiciels (CAO, FAO, CFAO, GPAO, PGI)

RADTUBE est interfacé avec les CAO du marché. Il est livré avec les interfaces 3...

> Voir

FAO poinçonnage découpe imbrication - RADAN

Logiciels (CAO, FAO, CFAO, GPAO, PGI)

RADPUNCH RADPROFILE enrichit la famille des solutions Radan en apportant son exp...

> Voir

Logiciel devis tôlerie - RADAN

Logiciels (CAO, FAO, CFAO, GPAO, PGI)

RADQUOTE est un système automatisé d'estimation des coûts de production et de gé...

> Voir

Chiffrer efficacement : Bretagne Laser adopte la solution Radan

26/10/2015
Un parc machines moderne fait la fierté d’une entreprise mais n’est pas l’unique garant de sa réussite. Un chiffrage inadapté peut faire rater des affaires ou mettre en péril la rentabilité de la société. Un module de devis intégré à la chaîne logicielle est une option très intéressante.

Comme son nom le laisse supposer, Bretagne Laser, fondée en 1995 avec un démarrage de l’activité en 1996, a débuté son activité en se concentrant sur une technologie : la découpe laser avec une machine. Jusqu’en 2004, le parc machines s’est progressivement renforcé en gardant cette spécificité. Son savoir faire s’est dans un premier temps étendu au pliage en 2004, puis à la soudure en 2006 afin de proposer des ensembles mécanosoudés. Equipée de 5 lasers jusqu’au format 2 x 4 m, la société traite l’acier jusqu’à 25 mm, l’inox jusqu’à 20 mm et l’aluminium jusqu’à 15 mm. Tout l’atelier, hors soudure, travaille en 3 x 8.

L’entreprise possède à ce jour trois sites de sous-traitance pour un total d’une soixantaine d’employés : Bretagne Laser, Eurolaser en Roumanie depuis 2009 et Maroc Découpe Laser à Casablanca depuis 2013. « Nous sommes allés en Roumanie et au Maroc, de notre propre chef, sans connaître de clients car le marché du laser y était nettement moins concurrentiel qu’en France. Le but est d’y appliquer les méthodes qui ont fait le succès de l’entreprise en France. D’ailleurs, nous sommes déjà en train d’agrandir l’usine de Bucarest » insiste Cyril Jan, Directeur et fondateur de Bretagne Laser. 2500 tonnes de matière sont transformées chaque année, dont 30000 heures de découpe laser pour un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros.

Bretagne laser a egalement diversifié son activité en rachetant le constructeur de matériels agricoles Labé Rotiel (bétaillères, remorques, etc), ce qui lui permet d’être constructeur de produits propres.

Le logiciel pour aller toujours plus vite

« Nous constatons qu’au delà du savoir-faire et bien entendu du prix, les clients demandent des délais de plus en plus courts pour la réalisation de leurs commandes. En tant que société de service, nous répondons à cette problématique en assurant des livraisons sous 48 heures pour la découpe laser pure et dans la semaine pour des ensembles découpés, pliés et soudés ».


Le logiciel s’appuie sur la géométrie de la pièce, ce qui lui permet de calculer précisément son coût et de produire instantanément une nomenclature de fabrication. (Image Radan)


Pour s’adapter à cette exigence de délai, l’entreprise a fait le choix de rester fidèle à ses fournisseurs historiques en machine et logiciels dont ils avaient pu tester la fiabilité au fil du temps. La solution Radan en environnement PC avait été choisie au démarrage de Bretagne Laser pour le dessin des pièces et la programmation des lasers. C’est à cette époque que Radan avait fait évoluer sa solution qui ne tournait auparavant que sous UNIX afin de l’adapter aux micro-ordinateurs dont la puissance devenait suffisante pour faire tourner des logiciels de CFAO tôlerie. Le choix du logiciel avait été facilitée par l’expérience de Cyril Jan. « La façon de programmer a énormément évolué entre la version de 1996 et celle que nous utilisons actuellement. Pendant la même période nous sommes passés de grandes séries à des séries beaucoup plus petites. Aujourd’hui, nous traitons environ 200 types de pièces par jours et 80 % sont des nouvelles références. La rapidité de la programmation a donc été pour nous un argument essentiel » souligne Cyril Jan.

Outre la puissance en augmentation constante des ordinateurs, c’est la prise en compte de la transformation du métier de sous-traitant par Radan qui est à l’origine des gains de temps et matières. Des fonctions qui assurent la programmation quasi-automatique des machines à partir du dessin ou l’amélioration et la puissance de son algorithme d’imbrication pour réduire au maximum les taux de chutes en sont des exemples très parlants. La productivité des programmeurs s’en est retrouvée démultipliée.

Le logiciel de pliage a été acquis en même temps que la presse plieuse dans le but de permettre à tout type de plieur de plier, même des pièces complexes, sur la base du programme Radbend. Allié au module 3D et à une base de données de paramètres de pliage aujourd’hui conséquente la programmation du pliage est grandement simplifiée. La pénurie de plieurs n’est donc plus un frein pour l’entreprise. Le programmeur peut a tout moment intervenir pour modifier les paramètres, par exemple pour imposer une séquence de plis avec un outil au lieu de deux si un des outils n’est pas disponible. « Les machines ne sont plus immobilisées par la programmation qui se fait au bureau et elles peuvent donc être consacrées entièrement à la production. De plus la possibilité de travailler en 3D et de récupérer des fichiers clients de ce type est un gage de précision, en particulier lors du travail sur un modèle assemblé avec des pièces qui doivent être finement ajustées (trous de fixation, entr’axes, etc) » insiste Michel Magréault de Radan CFAO.

stephane cyrille jan bretagne laser
Michel Magréault de Radan entouré Stéphane et Cyrille Jan dirigeants de Bretagne Laser


Dernier outil Radan intégré par l’entreprise Radquote est utilisé aussi bien en France qu’en Roumanie et va être déployé au Maroc. Avant l’utilisation de cette solution, Bretagne Laser utilisait un produit plus sommaire qui ne permettait pas la définition précise de la demande du client et manquait donc de fiabilité quant au chiffrage. Le devisage est une étape cruciale qui demande une grande réactivité. « Radquote nous a permis de prendre en compte le format exact de la pièce client grâce aux fichiers fournis par ce dernier qui nous permet une simulation très pointue des travaux à effectuer pour arriver au prix le plus juste. » Pour tirer le meilleur parti de cette solution, il est important que le deviseur maîtrise également la technique. Ce dernier est chargé d’identifier d’éventuels problèmes de fabrication afin de ne pas perdre de temps pour le passage en production. Le fichier 2D ou 3D qui a servi pour le devis est le même que celui utilisé pour la fabrication, ce qui représente un gain de temps quand l’aspect technique est bien maîtrisé dès le démarrage du processus.

Pour maintenir une réactivité performante, Bretagne Laser possède un stock de trois semaines dans les nuances et épaisseurs usuelles. Grâce à la GPAO qui intègre la gestion des stocks de matière première, le deviseur peut, si nécessaire, passer commande.

Pour Bretagne Laser, l’avantage d’utiliser une suite logicielle intégrée, de la conception à la production, est de partager une base de données unique : « les éléments de découpe et de pliage (vitesse, etc.) sont communs au chiffrage et à la production. Il n’y a donc aucune perte de donnée ou erreur de re-saisie. Avec Radquote, l’entreprise réalise rapidement un document commercial qui reprend toutes les informations nécessaires pour l’acheteur ». La rapidité de la réponse à une demande de devis est devenu un élément essentiel de la décision du donneur d’ordre. « Par le passé, il nous est arrivé de perdre une commande, faute d’avoir répondu avant les autres. Je me souviens d’un client qui m’a répondu qu’un concurrent avait été choisi car il n’avait pas le temps d’attendre, même si notre offre était mieux placée du point de vue du prix ! » regrette Cyril Jan qui souligne que ce temps est révolu.
Michel MAGREAULT
Tel : +33 1 64 13 41 70 - www.radan-cfao.fr

EUROBLECH 2018 : la version 2019R1 du logiciel RADAN sera présentée en...

03/10/2018

Elle couvre l’ensemble des spécificités de production du travail des métaux en f...

> Lire

Olivier Amate, co-fondateur de RADAN cfao devient le nouveau directeur...

17/05/2018

En mai 1994, Olivier a fondé Radan cfao (France) aux côtés de Michel Magréault. ...

> Lire

TOLEXPO 2018 : RADAN couvre l'ensemble des spécificités de production ...

08/02/2018

La gamme de logiciel RADAN 2018 sera présentée lors du salon.[nl][nl] RADAN 3D ...

> Lire

FAO découpe multiaxes tube - RADAN

Logiciels (CAO, FAO, CFAO, GPAO, PGI)

RADTUBE est interfacé avec les CAO du marché. Il est livré avec les interfaces 3...

> Voir

FAO poinçonnage découpe imbrication - RADAN

Logiciels (CAO, FAO, CFAO, GPAO, PGI)

RADPUNCH RADPROFILE enrichit la famille des solutions Radan en apportant son exp...

> Voir

Logiciel devis tôlerie - RADAN

Logiciels (CAO, FAO, CFAO, GPAO, PGI)

RADQUOTE est un système automatisé d'estimation des coûts de production et de gé...

> Voir

Nos partenaires

ELUMATEC FRANCE SAS
PRO-DIS
BYSTRONIC FRANCE SAS
SSAB
RESATO