Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

Prévention intelligente des collisions : une machine virtuelle prévien...

12/11/2018

Les collisions pendant le fonctionnement de la machine entraînent des coûts élev...

> Lire

Salon aéronautique international de Farnborough et atelier dédié : OKU...

18/05/2018

Outre sa présence lors du Salon aéronautique international de Farnborough de cet...

> Lire

EMO 2017 : OKUMA présentera ses machines multitâches et les Smart Fact...

04/09/2017

Okuma Europe, représenté en France par Celada France, présentera ses dernières s...

> Lire

COUSSO, spécialiste des matériaux durs, gagne en compétitivité avec les machines-outils OKUMA (1/2)

28/05/2013
COUSSO et OKUMA, cela dure depuis 25 ans… Au-delà des performances des machines, l\'entreprise apprécie la proximité et la réactivité de l’équipe COdeM-Fayard en région Midi-Pyrénées.

L’entreprise COUSSO a été créée par Daniel Cousso en 1978 à Nogaro. Alors âgé de 24 ans, Daniel Cousso et son épouse n’avaient qu’une envie, revenir dans leur région natale. Technicien de formation, après de vaines recherches d’emploi, Daniel Cousso ne voit pas d’autre alternative que celle de créer sa propre entreprise à Nogaro. A l’époque, il n’imaginait pas une seule seconde que les Ets Cousso allaient se développer jusqu’à devenir fournisseur de rang 1 pour l’aéronautique, réaliser plus de 15 millions de chiffre d’affaires en 2012 et disposer d’un effectif de 130 personnes.

L’entreprise Cousso est spécialisée dans l’usinage de pièces complexes mécaniques pour l’aéronautique, dans des matériaux durs - acier THR, titane, inconel…- et alliages légers. Il s’agit de petites et moyennes séries d’environ 20 pièces. 7% de l’activité est dédiés au montage de sous-ensembles complets de petites et moyennes dimensions. Dans le Top 5 des clients de l’entreprise, citons Messier-Bugatti-Dowty, Turboméca, Dassault, Airbus et Aérolia. 94% de l’activité est réalisée dans l’aéronautique, 5% dans l’armement et 1% dans le secteur pétrolier.

De l’artisanat au fournisseur de rang 1 pour l’aéronautique

Mais revenons quelques instants au tout début de l’histoire de cette entreprise. Daniel Cousso démarre son activité dans le secteur aéronautique, en tant qu’artisan, puis fournisseur de 2ème niveau, et rapidement il travaille avec Messier-Bugatti et Turboméca pour les opérations de délestage. Il s’agissait de travail à façon au départ, puis il a fallu finir les pièces, les contrôler, les protéger, acheter la matière jusqu’à fournir des sous-ensembles.

« Je n’avais pas prévu une telle évolution, explique Daniel Cousso, lorsque j’ai créé l’entreprise. Jusqu’à cent personnes, j’arrivais à tout suivre mais ensuite j’ai dû structurer la société, mettre en place une carte de processus, un comité de direction. » L’épouse de M. Cousso travaille toujours à ses côtés, en tant que DAF - Directeur Administratif et Financer. Ensemble, ils s’occupent des investissements. Daniel Cousso, toujours détenteur à 100% des Ets Cousso, dirige la partie technique et décide avec ses collaborateurs pour le choix des machines.

A l’atelier, on trouve 25 machines CN dont 1 centre d’usinage 5 axes palettisé 10 palettes, 7 centres d’usinage horizontaux palettisés 4 axes de 2 à 6 palettes, 7 centres d’usinage verticaux 4 axes dont 1 pendulaire, 4 tours à commande numérique 2 axes, 5 centres de tournage 9 axes contrôlés et 5 axes simultanés, des machines à graver micro-percussion / fraise et 6 machines conventionnelles.

Un partenariat de longue date avec OKUMA, du tournage aux centres d’usinage, en passant par les machines multifonctions

Dès 1987, après avoir consulté les principaux constructeurs de machines-outils, l’entreprise Cousso fait confiance au constructeur Okuma. Les investissements ont débuté avec les tours Okuma : LB25 bi-tourelles, LR15, LB25 en 1997, LB35 en 2005. « Qu’il s’agisse de tours Okuma 2 ou 4 axes, explique Daniel Cousso, il est très facile de s’approprier la CN, la programmation est d’une grande simplicité avec leur système conversationnel IGF. Et bien entendu, ces machines ont fait leurs preuves, elles sont d’une grande fiabilité et d’une grande rigidité. »

Pendant quelques années, en raison de relations commerciales jugées insatisfaisantes avec le distributeur OKUMA de l’époque, l’entreprise Cousso investit dans des machines multifonctions d’un autre constructeur.

Puis, explique Daniel Cousso: « En 2011, j’ai été très heureux d’apprendre que CODEM, distributeur des machines OKUMA depuis 2007, s’implantait dans la région avec COdeM/Fayard à Toulouse. Pour nous, cela est très rassurant, nous avons besoin de proximité. Alors dès octobre 2011, nous n’avons pas hésité, nous avons choisi OKUMA et investi dans nos deux premiers centres d’usinage Okuma MA600 4 axes bipalettes, puis dans un tour-fraiseur Multus B400 début 2012. A l’atelier, les techniciens étaient demandeurs de matériel Okuma en raison de sa fiabilité, sa précision et sa rigidité. Les états de surface sont impeccables et le rapport qualité/prix intéressant. Quant à l’équipe COdeM-Fayard, elle fait preuve d’une grande réactivité. »

Suite de l\'article sur les investissements en centres d\'usinage et tours Okuma chez Cousso.

Prévention intelligente des collisions : une machine virtuelle prévien...

12/11/2018

Les collisions pendant le fonctionnement de la machine entraînent des coûts élev...

> Lire

Salon aéronautique international de Farnborough et atelier dédié : OKU...

18/05/2018

Outre sa présence lors du Salon aéronautique international de Farnborough de cet...

> Lire

EMO 2017 : OKUMA présentera ses machines multitâches et les Smart Fact...

04/09/2017

Okuma Europe, représenté en France par Celada France, présentera ses dernières s...

> Lire

Nos partenaires

Delta Machines
Bystronic
Pro-Dis
Ssab - Toolox
Salon Emo Hanovre 2019