Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

PrimeTurning de SANDVIK COROMANT est désormais disponible aussi pour l...

03/04/2018

Suite au lancement, l'année dernière, de la méthode et des outils PrimeTurning™ ...

> Lire

La nouvelle version du logiciel de CAO/FAO InvoMilling™ offre des fonc...

15/01/2018

Le spécialiste des outils de coupe et des systèmes d'outillage Sandvik Coromant ...

> Lire

Des performances étonnantes avec les plaquettes à revêtement diamant d...

04/12/2017

Pour résoudre les problèmes posés par la formation et l'évacuation des copeaux l...

> Lire

Les nouveaux tarauds CoroTap de SANDVIK COROMANT sont un nouvel atout pour les fabricants du secteur aéronautique

18/10/2017
Pour répondre à une forte demande en solutions d'usinage fiables pour le secteur aéronautique, le spécialiste des outils de coupe et des systèmes d'outillage Sandvik Coromant lance de nouveaux tarauds et de nouvelles fraises à fileter pour les matières ISO S (alliages à base de titane et de nickel). Ces produits ont été spécialement mis au point pour offrir une excellente sécurité de process dans l'usinage de pièces à forte valeur ajoutée telles que des carters de turbines afin de contribuer à réduire les rebuts et les temps morts des machines-outils.

Les nouveaux tarauds pour le titane ont été développés pour offrir des résultats réguliers et reproductibles ; leur géométrie optimisée possède un petit angle de coupe adapté aux matières difficiles et un revêtement innovant, résistant à l'usure, à base d'ACN (nitrure de chrome aluminium) qui prévient l'adhérence de la matière. Pour éviter les bourrages de copeaux dans les matières difficiles, ils sont aussi dotés d'une grande dépouille latérale qui réduit les frottements. Pour offrir un taraudage vraiment stable, les tarauds pour les alliages à base de nickel sont dotés d'un angle d'hélice réduit de 10°.

Les fraises à fileter sont faites pour les profils de filets MJ avec un angle d'hélice de 27° optimal pour le filetage de matières exotiques. Les profils de filets MJ sont prédominants dans l'aéronautique car ils contribuent à réduire les contraintes sur les pièces au niveau de la base des filets.

« Dans le filetage de pièces faites dans des alliages à base de nickel, ce qui compte le plus est de créer la bonne taille de trou », explique Steve Shotbolt, responsable produits de filetage chez Sandvik Coromant. « Avec un préperçage de la bonne taille, l'engagement des arêtes des tarauds est limité, ce qui réduit le couple nécessaire et élimine tout risque de rupture des tarauds. L'engagement conventionnel de 75% n'est pas nécessaire dans les matières dotées d'une forte résistance. En général, un engagement de 50 à 60% est suffisant. »


Les nouveaux tarauds CoroTap 200 SM, 300 SM (à gauche) et 300SD (à droite) sont conçus spécifiquement pour les matières ISO S comme les alliages à base de titane et de nickel


Le taraudage d'alliages de titane comme le Ti6Al4V est plus exigeant que celui des autres alliages. En l'occurrence, le titane est un mauvais conducteur thermique, et la température au niveau des arêtes de coupe des outils est plus élevée ; elle ne se dissipe pas à travers la pièce et la structure de la machine. La chaleur accumulée peut provoquer un écaillage des arêtes de coupe et réduire la durée de vie des outils. En outre, le faible module d'élasticité du titane produit un effet d'enveloppement du taraud, ce qui provoque une irrégularité du filet. Cela augmente aussi le couple nécessaire pour le taraudage et réduitla durée de vie de l'outil.

Les nouveaux tarauds de Sandvik Coromant sont conçus pour contrer ces problèmes et améliorer la productivité de la production de pièces de moteurs d'avions, notamment des carters de turbines, des arbres et des disques, et plus généralement de toutes les pièces faites dans des matières ISO S qui comportent des bossages ou des collerettes. Les outils s'avèreront aussi idéaux dans d'autres secteurs qui utilisent des alliages à base de titane et de nickel, par exemple le pétrole et le gaz, les pompes et vannes et le secteur médical.

Les nouveaux tarauds comprennent CoroTap 200 SM pour le taraudage de trous débouchants dans le titane, CoroTap 300 SM pour les trous borgnes dans le titane et CoroTap 300 SD pour les trous borgnes dans les alliages à base de nickel. Pour le filetage à la fraise, Sandvik Coromant lance la fraise R217 pour les profils de filets MJ.

Dans un essai effectué chez un client, le taraud CoroTap 300 SM a permis de multiplier le nombre de trous taraudés dans une pièce en Inconel 718 par plus de 2. Alors que l'outil concurrent utilisé pour l'essai permettait d'usiner 8 trous, CoroTap 300M a permis d'en usiner 17. L'essai, effectué dans un centre d'usinage DMG DMU 60 avec arrosage par l'extérieur à 8%, utilisait les mêmes conditions de coupe pour les deux tarauds : vitesse de broche de 251 tr/min, vitesse de coupe de 6 m/min et avance de 0,907 mm/min.

PrimeTurning de SANDVIK COROMANT est désormais disponible aussi pour l...

03/04/2018

Suite au lancement, l'année dernière, de la méthode et des outils PrimeTurning™ ...

> Lire

La nouvelle version du logiciel de CAO/FAO InvoMilling™ offre des fonc...

15/01/2018

Le spécialiste des outils de coupe et des systèmes d'outillage Sandvik Coromant ...

> Lire

Des performances étonnantes avec les plaquettes à revêtement diamant d...

04/12/2017

Pour résoudre les problèmes posés par la formation et l'évacuation des copeaux l...

> Lire

Nos partenaires

Delta Machines
Bystronic
Pro-Dis
Ssab - Toolox
Salon Emo Hanovre 2019