Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

Usinage pour vélos haute performance sur CU UMC-750

20/06/2016

Rares sont les Italiens à ne pas s'intéresser aux véhicules à roues, qu'il s'agi...

> Lire

Dürkopp Adler choisit de standardiser le plus possible ses machines au...

30/03/2016

Basée dans les environs de Hanovre, la société Dürkopp Adler AG est un fabricant...

> Lire

INDUSTRIE PARIS 2016 : usinage multiaxes, tournage et perçage chez HAA...

09/03/2016

Lors du salon, Haas compte mettre à l'honneur son UMC-75SS, une version à grande...

> Lire

Une entreprise familiale de renom fait confiance à HAAS

27/10/2016
Il semblerait que les ateliers d’usinage génériques aient toujours le vent en poupe, et ce sur tous les continents. Ces entreprises, souvent familiales, ont fait de la généralisation leur spécialisation. Elles n’ont généralement pas de gammes de produits qui leur sont propres, et certaines ne sont associées à aucune technologie ou secteur particuliers les distinguant des autres ateliers d’usinage. Ce qui les démarque, c’est leur notoriété.

En Italie, ces entreprises sont nombreuses. Parmi elles, G-Tech CNC, un atelier implanté près de Reggio Emilia.

« Notre mission consiste à répondre aux besoins du marché, au moment où il en a besoin, » explique Davide Gherpelli, le directeur de la société. « Nous pouvons fournir aussi bien des prototypes en petits volumes que de larges lots de pièces pour une production en série. Nous ne couvrons aucun secteur particulier. Nous nous positionnons plus comme une entreprise à 360 degrés. »

Entre les années 1970 et 2011, G-Tech a été dirigée par le père de Davide Gherpelli, Giorgio Gherpelli. Mais c’est bien avant que tout a commencé, avec le propre père de celui-ci, c’est-à-dire le grand-père de Davide. Ce dernier a rejoint la société en 2004 suivi, près de 10 ans plus tard, par Mirko, son petit frère, que tout le monde appelle le « mago » (le magicien), pour son aisance avec la technologie CNC Haas. Aujourd’hui, la société G-Tech emploie cinq personnes qui, à elles seules, font tourner un atelier très sollicité.

centre tournage haas
Le centre de tournage SL-10 fut la première machine CNC Haas que GTECH CNC (Italie) ait acheté en 2007


« Nous avons investi dans notre première machine CNC Haas en 2007, » se souvient Davide Gherpelli : « C’était un centre de tournage SL-10. Nous avons ensuite acquis un centre de tournage Super Mini Mill, un centre de tournage ST-10Y avec porte-outils entraîné, une fraiseuse à grande vitesse VF-2SS et un VF-1, qui constitue notre machine à usage général. En fait, nous disposons d’une machine-outil Haas pour quasiment tous nos besoins d’usinage. Et nous sommes entièrement satisfaits de nos choix ! »

Selon lui, son expérience précoce des technologies Haas lui a permis d’appréhender toutes les capacités des machines et leur évolutivité au fil du développement de l’atelier. « Je ne suis pas le seul à partager cet avis, » confie-t-il. « Il n’y a qu’à se promener dans l’atelier pour se rendre compte à quel point nous adorons tous ces machines. Nous mangeons, dormons et respirons Haas ! »

Les projets traités sont d’une extrême diversité, tant au niveau du type, du secteur industriel desservi ou encore du volume de pièces requis. La fraiseuse Haas VF-2SS de la société, équipée d’un diviseur HRT210, est comme le confie Davide Gherpelli, toujours occupée. « Nous utilisons beaucoup cette machine pour les pièces complexes, et notamment pour les prototypes. Avec le logiciel de CFAO TopSolid CADCAM, nous programmons hors ligne, tandis qu’avec le ST-10, la programmation se fait généralement directement au niveau de la machine. Nous utilisons actuellement le ST-10Y pour réaliser les logements de palier de l’Airbus A350 et les moyeux des roues arrière Ti de la voiture hyper basse consommation de l’école Politecnico di Torino. Le VF-1 usine quant à lui les pièces d’un drone destiné à mesurer les contours topographiques en 3D. »

sous traitant usinage
Davide Gherpelli, le directeur de la société, explique que GTECH peut fournir aussi bien des prototypes en petits volumes que de larges lots de pièces pour une production en série


Partout dans l’atelier se trouvent également d’autres projets divers que la société n’a pas le droit de divulguer. Un composant en particulier ressemble à la partie interne d’un volant de voiture de course. « Je ne peux rien vous dire à ce sujet, » sourit Davide Gherpelli. « Pour certains de nos clients, la confidentialité est un critère important. » S’il est difficile de bâtir une bonne réputation, il est en revanche très facile de la perdre. « Nous avons établi notre notoriété sur notre capacité à produire des pièces de qualité dans les délais, » poursuit Davide Gherpelli, « mais aussi sur notre fiabilité et notre discrétion à toute épreuve. »

« Le secteur automobile est une industrie particulièrement sensible, surtout dans cette partie de l’Italie, du fait de la présence de grands noms dans les environs. » Fière de ses origines italiennes, la famille Gherpelli ne compte pas changer d’activité, et c’est peut-être ça la clé de la croissance future de la société. « Nos attributions sont de plus en plus complexes, et nous attirons davantage de grandes marques. De ce fait, nous savons déjà que nous devrons acquérir plus de machines Haas, comme le centre UMC750, par exemple. »

Pendant plus de 50 ans, l’usinage cinq axes s’est limité aux grandes firmes, demeurant inabordable pour les petites et moyennes sociétés, comme G-Tech CNC. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. « Le centre UMC750 est une machine-outil 3+2 accessible, » conclut Davide Gherpelli. « À l’instar des autres machines Haas que nous possédons déjà, nous savons que cette machine nous permettra de nous développer encore davantage et de maintenir notre activité pour de nombreuses années encore. » Et étant donné sa réputation qui n’est plus à faire, il est probable que cette famille restera dans le paysage industriel pendant encore de nombreuses générations, fidèle à ses origines italiennes.

Usinage pour vélos haute performance sur CU UMC-750

20/06/2016

Rares sont les Italiens à ne pas s'intéresser aux véhicules à roues, qu'il s'agi...

> Lire

Dürkopp Adler choisit de standardiser le plus possible ses machines au...

30/03/2016

Basée dans les environs de Hanovre, la société Dürkopp Adler AG est un fabricant...

> Lire

INDUSTRIE PARIS 2016 : usinage multiaxes, tournage et perçage chez HAA...

09/03/2016

Lors du salon, Haas compte mettre à l'honneur son UMC-75SS, une version à grande...

> Lire