Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

Spécial EMO 2007 : FANUC ROBOMACHINE présentera une nouvelle machine d...

17/07/2007

Cette machine Alpha i C -5 qui présente la particularité d'associer un 6ème axe ...

> Lire

La nouvelle machine d'électroérosion à moteurs linéaires ROBOCUT ALPHA...

16/03/2007

Tous les érodeurs connaissent les machines d'électro-érosion à fil FANUC ROBOCUT...

> Lire

Nouveau siège social pour FANUC en France : interview de Minoru Fujita

14/04/2009
Fanuc Robomachine, est la filiale française du constructeur japonais, sous la présidence de Minoru Fujita, (également président de Fanuc Robomachine Europe) chargée de la vente des machines d'électroérosion Fanuc Robocut et des centres d'usinage rapide Fanuc Robodrill.

Afin d'appréhender les tenants et aboutissants de cette nouvelle organisation, Nous avons rencontré M. Fujita lors de l'inauguration du nouveau siège social Français situé à Lisses (91090) et commun à FANUC ROBOMACHINE FRANCE SAS, FANUC FRANCE, et FANUC FA France.

Machine-outil.com : M. Fujita, pouvez-vous nous présenter le groupe Fanuc ?

Minoru Fujita : " L'activité de Fanuc a commencé en 1956, lorsque le groupe Futjitsu a décidé de créer ses propres commandes numériques et servo-contrôle. Fanuc Ltd a été établi en 1972, lorsque la division CNC a pris son indépendance. Aujourd'hui, Fanuc emploie environ 1800 personnes qui réalisent 280 milliards de Yen (soit environ 2 milliards d'euros) dans sept activités complémentaires que sont la fabrication de CNC, de servomoteurs, de lasers, de presses d'injection, de robots, de centres d'usinage rapide et de machines d'électroérosion. La philosophie de Fanuc consiste à maîtriser tous les maillons de la chaîne de conception et de fabrication, donc tous les composants de nos machines sont fabriqués au Japon.

L'automatisation de cette fabrication est poussée à l'extrême puisque, pour fabriquer par mois environ 150 machines Robocut, 700 centres Robodrill, 3500 robots, 16000 CNC, 75000 moteurs et divers autres produits, moins de la moitié de cet effectif suffit. En effet, 700 personnes travaillent uniquement pour les départements recherche et développement. Rien que dans l'usine de Tsukuba, 1200 robots servent à la fabrication des machines Robocut et Robodrill. Fin 2007, une nouvelle usine a été inaugurée, toujours sur le site de Tsukuba, qui porte notre capacité de fabrication mensuelle à 200 machines d'électroérosion à fil Robocut et 1000 (!) centres d'usinage Robodrill.
"

M.o.com : Pour revenir au marché français, quelle stratégie a guidé Fanuc dans la création de Fanuc Robomachine ?

M. Fujita : " Le marché de l'électroérosion a considérablement évolué, en voyant diminuer sa clientèle traditionnelle de mouliste et outilleurs de découpe, et augmenter les marchés de l'outillage diamant type PCD, ainsi que la mécanique générale avec le médical, l'aéronautique,et l'énergie. Par la création de Fanuc Robomachine France, nous avons voulu nous rapprocher de tous ces marchés, afin qu'ils soient en prise directe avec nos bureaux de R&D.

Une grande continuité a cependant été assurée, puisque M. Thuillier, responsable opérationnel de Fanuc Robomachine France, après avoir été celui de l'Usinage Electrique depuis 1995 et de Stokvis depuis 1983, a su conserver avec lui les techniciens SAV, ainsi que tous les agents de la marque en France depuis plus de 25 ans.

C'est afin d'augmenter les synergies entre les différentes divisions, nous avons entrepris la construction de ce nouveau bâtiment que nous inaugurons aujourd'hui à Lisses. Il abrite donc Fanuc Robomachine France, Fanuc Robotics France et Fanuc GE Automation France.

Chacune de ces entités conserve son indépendance, mais avec des rapports de partenariats plus étroits. Les centres Fanuc Robodrill continuent à être distribués par Techni CN, qui touche le marché de la grande production et Techni CN possède un grand savoir-faire en termes d'ingénierie d'intégration.
"

M.o.com : Avec cette nouvelle organisation, quelles sont vos ambitions sur le marché français ?

M. Fujita : "Notre gamme de machines d'électroérosion Fanuc Robocut est composée uniquement de deux modèles, les Alpha OiD et 1iD, la machine alpha OiDF étant réservée à la niche de l'extrêmement fin et précis. Ces deux machines rassemblent à la fois les qualités de grande fiabilité, de haute précision et de haute performance, le tout à un prix raisonnable. Ces caractéristiques répondent à plus de 80% des besoins du marché. Grâce à notre nouvelle organisation et à ce superbe bâtiment, nous comptons conforter notre place de N°1 du secteur de l'électroérosion à fil en France. Par l'antériorité de sa présence en France, Fanuc est le plus français des constructeurs japonais. Par la construction de ce complexe rassemblant nos filiales Françaises, nous voulons affirmer cette présence et notre intérêt pour tous les industriels français. Nous savons nous-mêmes produire à bas coût dans un pays à forte charge salariale. C'est aussi cette expertise que nous voulons mettre au service de l'industrie française.

Je souhaite profiter de l'opportunité que vous m'offrez pour remercier encore M. Guibert (Directeur de Fanuc Robotics France) qui a été le maître d'œuvre de ce projet de bâtiment et qui n'a compté ni son temps ni son énergie pour le mener à bien.
"

Spécial EMO 2007 : FANUC ROBOMACHINE présentera une nouvelle machine d...

17/07/2007

Cette machine Alpha i C -5 qui présente la particularité d'associer un 6ème axe ...

> Lire

La nouvelle machine d'électroérosion à moteurs linéaires ROBOCUT ALPHA...

16/03/2007

Tous les érodeurs connaissent les machines d'électro-érosion à fil FANUC ROBOCUT...

> Lire

Nos partenaires

Delta Machines
Bystronic
Pro-Dis
Ssab - Toolox
Salon Emo Hanovre 2019