Annonces : Toolox - Pro-Dis - Bystronic

MIDEST accompagne l'évolution de la sous-traitance et prend le virage ...

04/12/2017

Le monde de la sous-traitance a bien changé : de fabricants produisant sur plans...

> Lire

MIDEST 2009 résiste à la crise au côté des sous-traitants

17/07/2009

Dans un contexte économique difficile, MIDEST, le numéro 1 mondial des salons de...

> Lire

Sous-traitance : MIDEST 2006, une offre sur-mesure pour les visiteurs ...

12/10/2006

La 36ème édition de MIDEST, N°1 mondial des salons de sous-traitance industriell...

> Lire

MIDEST PARIS 2020

MIDEST, le salon international des savoir-faire en sous-traitance, se tiendra da...

> Voir

MIDEST 2006, le mot Guy METRAL, Président du MIDEST : «Développer et améliorer les contacts entre sous-traitants et donneurs d'ordres»

26/10/2006
L'activité industrielle doit se maintenir en France. C'est là un point primordial qu'il est important de souligner avant toute chose. Or, si nous prenons l'exemple de l'automobile, l'industrie connaît une croissance irrégulière, en dents de scie. Les TPE/PME spécialistes de la sous-traitance automobile sont extrêmement dépendantes de ce secteur et cela est un souci majeur pour leurs modes de fonctionnement. Il est capital que ces entreprises cherchent à ré-équilibrer cette dépendance et qu'elles partent en quête de diversification pour apporter une certaine cohérence et assurer une complémentarité dans leur chiffre d'affaires.

Apporter des réponses L'objectif principal du MIDEST est d'apporter des réponses aux diverses problématiques que rencontrent les entreprises. Le rôle d'un salon est en effet de comprendre et d'analyser les changements ayant cours dans les différents marchés, de faire connaître les activités de chacun, de permettre une diversification de l'offre et d'attirer de nouveaux donneurs d'ordres. En résumé, MIDEST doit se faire connaître toujours davantage et toujours mieux afin de permettre l'émergence de nouveaux débouchés. Sur la base d'une certaine méthodologie de fonctionnement, ses objectifs sont d'analyser marchés et changements ; comprendre les nouveaux comportements, nouveaux métiers et nouvelles technologies ; améliorer les contacts entre sous-traitants et donneurs d'ordres. Pour y parvenir, il s'agit notamment de prendre des mesures et d'analyser le profil des visiteurs pour élaborer ensuite des plans d'actions commerciales destinés à séduire les donneurs d'ordres et à promouvoir la confiance. La confiance est en effet une valeur inestimable en affaires, sans laquelle toute collaboration fructueuse est impossible.

Assurer la promotion de la sous-traitance Un des rôles majeurs du MIDEST est également d'assurer la promotion de la sous-traitance en assurant une meilleure connaissance des entreprises et de leurs savoir faire. On cherche à accroître leur visibilité en expliquant leurs performances techniques et qualitatives et en assurant la promotion d'une image positive des exposants. L'objectif est là de rendre le salon plus attractif et de redonner ses lettres de noblesse à la sous-traitance qui, trop souvent, est considérée comme un bien de consommation dont on peut se détourner trop facilement. Il faut au contraire encourager le respect vis-à-vis de tous ces métiers.

Les sous-traitants sont en effet des gens combatifs qui savent se mettre au plus haut niveau de performance et se rendre disponibles. Il faut savoir qu'ils sont à même de recevoir les responsables de bureaux d'études ou les représentants d'équipes de recherche et développement. Loin de n'être que des commerciaux, les sous-traitants présents au MIDEST excellent aussi en tant que techniciens au service de l'innovation. De plus, ces entreprises investissent toujours davantage. Elles sont en pleine mutation et savent s'adapter aux marchés internationaux. Elles ont pour cela toutes les compétences techniques et commerciales nécessaires, y compris sur le plan linguistique. D'ailleurs cette évolution permanente souligne l'importance d'un rendez-vous annuel.

Développer une offre complète En outre nos sous-traitants se sont mis à la méthode italienne dite des "districts industriels". Ils travaillent en réseau et sont en mesure de proposer une offre complète en faisant usage de la complémentarité existant entre les différents métiers. Une attitude particulièrement attrayante pour les donneurs d'ordres puisque flexibilité et complémentarité en sont les maîtres mots. L'avenir du MIDEST est dans le développement de l'offre la plus complète possible. Cet objectif pourra être atteint grâce à un travail constant, sur toute l'année, avec des actions en amont, notamment au niveau de la communication, pour faire venir les donneurs d'ordres ainsi que des actions en aval, pour une promotion efficace de la sous-traitance. C'est ainsi que pourra émerger le véritable rôle d'une grande famille de la sous-traitance, avec tout le soutien que cela exprime, tout l'aspect fédérateur.

Guy METRAL, Vice-Président du SNDEC (Syndicat National du Décolletage)
Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute Savoie
Vice-Président de la Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie de Rhône-Alpes
PDG de RMG


MIDEST accompagne l'évolution de la sous-traitance et prend le virage ...

04/12/2017

Le monde de la sous-traitance a bien changé : de fabricants produisant sur plans...

> Lire

MIDEST 2009 résiste à la crise au côté des sous-traitants

17/07/2009

Dans un contexte économique difficile, MIDEST, le numéro 1 mondial des salons de...

> Lire

Sous-traitance : MIDEST 2006, une offre sur-mesure pour les visiteurs ...

12/10/2006

La 36ème édition de MIDEST, N°1 mondial des salons de sous-traitance industriell...

> Lire

MIDEST PARIS 2020

MIDEST, le salon international des savoir-faire en sous-traitance, se tiendra da...

> Voir