Annonces : Toolox - Pro-Dis - Bystronic

SLT et LASYS : combinaison productive pour les experts et les utilisat...

18/05/2016

Pour LASYS 2016, l'institut IFSW de l'université de Stuttgart (Institut für Stra...

> Lire

Le soudage au laser de métaux rentable, même pour de petits volumes

23/05/2014

LASYS 2014 : le soudage au laser de métaux est économique grâce à une technique ...

> Lire

LASYS 2010 : la plateforme allemande la plus importante en matière de ...

19/04/2010

Le traitement laser des matériaux concerne quasiment toutes les branches d'activ...

> Lire

LASYS 2016 : salon international du laser et de ses applications

Le salon Lasys a lieu tous les deux ans au parc des expositions de Stuttgart. ...

> Voir

LASYS 2008 présente les plus récents procédés de fabrication au laser : des perspectives exceptionnelles de croissance pour le marché mondial du traitement des matériaux au laser jusqu'en 2012, à raison de 10% par an en moyenne

10/01/2008
Le salon professionnel international des systèmes laser LASYS 2008 est entièrement au diapason de notre époque en se faisant l'ambassadeur des multiples applications des systèmes laser dans la fabrication industrielle. En effet, selon les analyses récentes de la société Optech Consulting, la demande internationale de systèmes pour le traitement laser des matériaux a augmenté de 27 % au cours de l'année 2006 par rapport à l'année précédente, atteignant ainsi une valeur record de 6,1 milliards d'Euros. « Les perspectives de croissance à long terme dans le secteur du traitement laser des matériaux se présentent très bien », pronostique M. Dr. Arnold Mayer, gérant de la société Optech Consulting, « D'une part, les applications laser ayant déjà fait leurs preuves font état de chances de croissance très nettes dans les régions nouvellement industrialisées telles la Chine et l'Asie du sud-est ainsi qu'en Europe de l'est et en Amérique du sud. D'autre part, le traitement au laser s'oriente fortement vers de nouvelles applications, telles la production d'écrans plats ou de cellules solaires. »

Le bureau suisse d'études de marchés prévoit d'ici l'an 2012 un taux de croissance moyen d'environ 10% par an pour le marché mondial des systèmes laser pour le traitement des matériaux, ce qui représente un volume de marché de près de 11 milliards d'Euros.

Les champs d'application de la technologie laser s'élargissant, il s'avère nécessaire d'organiser des manifestations et des forums de présentation compétents et professionnels. C'est dans cette démarche que s'inscrit le salon professionnel international LASYS qui va se tenir pour la première fois du 4 au 6 mars 2008 au nouveau parc des expositions de la Messe Stuttgart et s'y produira tous les deux ans. "LASYS s'adresse bien évidemment à un public de prédilection : les utilisateurs de la technologie laser. Ce qui n'est pas étonnant, car cette technologie laser a obtenu ses lettres de noblesse en tant qu'outil industriel et peut répondre à toujours plus de champs d'application", confirme Jens Bleher, gérant de la société TRUMPF Laser- und Systemtechnik GmbH. « Dans le Land du Bade-Wurtemberg, berceau de la construction mécanique allemande », poursuit Bleher, « nous sommes absolument en bonne place avec ce salon». « En élargissant le spectre des applications de cette technologie laser, LASYS pourrait devenir une vitrine très positive réunissant et présentant à un large public, en un seul lieu et de manière concentrée, toutes les diversités en matière de traitement laser des matériaux », confirme Günther Braun, CEO et Président de ROFIN-SINAR Technologies Inc.

Les systèmes lasers pour le traitement des matériaux sont des machines et des installations qui utilisent le rayon laser pour différentes applications de traitement des matériaux ou d'usinage. Les experts font ici la distinction entre macro et microtraitement au laser. Parmi les procédés au laser actuellement en pointe se dégagent la découpe et le soudage au laser, d'après l'étude "Technologies optiques" mandatée par le Ministère fédéral pour la formation et la recherche (BMBF). Ces deux méthodes concernent le macrotraitement. Pour sa part, le microtraitement se penche principalement sur la fabrication de semi-conducteurs, d'écrans plats, de cellules solaires ou de cartes de circuits imprimés. D'après l'étude BMBF, l'étalonnage laser joue un rôle très important dans les circuits intégrés ; dans la production des cartes de circuits imprimés, il sert au perçage des contacts de connexion, dans les écrans plats il sert à la structuration de l'ensemble et contribue également à la rentabilité, et s'avère très précieux pour le traitement des cellules solaires.

La technologie laser apporte aux clients industriels d'énormes avantages à la production et à leur compétitivité. En effet, elle permet d'augmenter l'automatisation des processus de fabrication, leur flexibilité, augmente la qualité des produits et permet une miniaturisation croissante de ces derniers. Michael Lau, Directeur des ventes des technologies de systèmes de la société SITEC Industrietechnologie GmbH, a fait l'expérience que les technologies laser assistent à la perfection les technologies de fabrication traditionnelles mais également les complètent, dans la mesure où elles permettent d'une part d'en accroître la rentabilité tout en améliorant la qualité de l'acier et d'autre part de concevoir de plus en plus de composants déjà aptes au traitement laser. « Les utilisateurs, mais également l'industrie des machines-outils, tirent profit de ces nouvelles technologies laser », révèle l'étude BMBF réalisée par la société Optech Consulting. Il s'avère que les appareillages laser sont depuis longtemps devenus des vecteurs importants de valeur ajoutée pour les constructeurs allemands de machines-outils : en 2005, ils ont représenté 1,2 milliard d'Euros sur les 10,4 milliards d'Euros de chiffre d'affaires des machines-outils allemandes. Afin de pouvoir répondre à la demande croissante et très diversifiée des applications laser, un fabricant doit proposer un spectre technologique très large pour être de plus en plus performant. Pour ce faire, un savoir-faire exceptionnel est nécessaire, car l'augmentation en termes de prestations et d'efficacité relève toujours de la recherche et du développement sur les volets concernant la technologie laser : dans les matériaux, les géométries, les méthodes, etc. « Dans notre entreprise, nous consacrons chaque année de 6 à 7 % du chiffre d'affaires aux départements Recherche et Développement », nous confie Braun. Pour le CEO, les départements "R&D" jouent un rôle prépondérant pour satisfaire à long terme à toutes les exigences très pointues de l'industrie en matière de prestations, de qualité et de fiabilité des appareils en améliorant et en intégrant de nouvelles technologies. « Pour les entreprises versées dans les technologies laser, il sera également déterminant de proposer aux clients une parfaite fonctionnalité », complète Bleher. Il s'agit alors, en dernière main, de pouvoir offrir pour chaque application de traitement des matériaux le laser et la technologie d'application qui conviennent.

Le marché mondial des sources laser pour le traitement des matériaux a porté en 2006, d'après les études de la société Optech Consulting, sur près de deux milliards d'Euros (contre 1,7 milliards d'Euros pour l'année précédente). Les lasers CO2 se sont taillés la part du lion avec 40 %. Le laser à corps solides a enlevé une part de marché de 31 %, le laser excimer 23 %, le laser à fibres 4 % et le laser à diodes a clôturé le classement avec 2 % du marché. « Les lasers spéciaux à fibres et à disques prennent de plus en plus d'importance, en raison de leur flexibilité et de leur rentabilité élevées », assure le directeur des ventes de SITEC : L'IWS lui-même [Fraunhofer Institut für Werkstoff- und Strahltechnik] voit d'énormes potentiels dans la technologie des lasers à fibres. De fait, une équipe réunie autour du Dr. Thomas Himmer, chef du groupe "Découpe au laser", est en train de travailler à rendre plus flexible encore le traitement des matériaux avec à la source des lasers à fibres. Les lasers industriels étaient jusqu'à présent très peu polyvalents et la plupart du temps informes et incommodes. Avec les lasers à fibres s'ouvrent de nouvelles voies, de l'avis du Dr. Himmer, pour pouvoir tremper, découper ou souder avec une installation compacte. « Si l'installation est si polyvalente », explique le Dr. Himmer, « c'est principalement grâce à la qualité du rayon laser. Les nouveaux lasers à fibres peuvent concentre plusieurs kilowatts de rayon laser sur une surface de matériau de moins de 50 micromètres. » Il est alors aisé de faire passer la fibre de travail de manière flexible, comme un câble, à travers l'espace et sur des composants complexes. Le laser à fibres génère une lumière ayant des longueurs d'ondes d'env. un micromètre, ce qui est bien absorbé par l'acier et l'aluminium. "Pour une même puissance, un laser à fibre peut découper deux fois plus vite que le laser CO2 couramment utilisé en découpe de matériaux qui ont des longueurs d'ondes de dix micromètres" attestent les experts du Fraunhofer Institut. Le salon LASYS 2008 permettra à ses visiteurs de découvrir dans les nouveaux pavillons de la Messe Stuttgart de nouvelles tendances très prometteuses dans les systèmes, procédés et installations laser pour la production industrielle et d'assister à la conférence de très haut niveau, les "Journées Laser de Stuttgart" [Stuttgarter Lasertage].

SLT et LASYS : combinaison productive pour les experts et les utilisat...

18/05/2016

Pour LASYS 2016, l'institut IFSW de l'université de Stuttgart (Institut für Stra...

> Lire

Le soudage au laser de métaux rentable, même pour de petits volumes

23/05/2014

LASYS 2014 : le soudage au laser de métaux est économique grâce à une technique ...

> Lire

LASYS 2010 : la plateforme allemande la plus importante en matière de ...

19/04/2010

Le traitement laser des matériaux concerne quasiment toutes les branches d'activ...

> Lire

LASYS 2016 : salon international du laser et de ses applications

Le salon Lasys a lieu tous les deux ans au parc des expositions de Stuttgart. ...

> Voir