Annonces : Toolox - Pro-Dis - Bystronic

AMB 2016 : remettre en question les procédés d'usinage traditionnels

05/09/2016

Les nouveaux matériaux exigent un perfectionnement continu des outils et les nou...

> Lire

Le salon AMB 2010 ouvre trois volets spéciaux sur le thème de la techn...

21/07/2010

Les dépenses de santé dans le domaine des produits médicaux - sans les biens d'é...

> Lire

Vif intérêt à pour le salon AMB 2010 : déjà 90 % de la surface réservé...

20/05/2010

L'AMB, l'Exposition internationale de l'usinage des métaux, ouvre ses portes du ...

> Lire

AMB Stuttgart

Salon professionnel international pour l'usinage des métaux Du 13 septembre a...

> Voir

Les fabricants d'outils de précision sont de nouveau optimistes et vont profiter du salon AMB 2010 pour vérifier les indices de relance

16/09/2010
« Les fabricants allemands d'outils de précision reprennent confiance » a annoncé début mars Lothar Horn, Président de l'association professionnelle des outils de précision au sein du VDMA (Association allemande des constructeurs de machines et d'équipements) et gérant de la société Paul Horn GmbH de Tübingen. Les premiers fabricants à avoir un écho de reprise ont été ceux des outils d'usinage-décolletage. L'évaluation positive fait suite à la désastreuse année 2009 accusant une chute de chiffre d'affaires de plus d'un tiers en un an à la suite de la crise financière et économique. Pour l'exercice qui s'annonce, Horn est confiant : « De manière générale, nous tablons sur une augmentation de la production cette année d'au moins 8 % ».

Et la tendance se maintient et même s'accentue, déclarait le comte Alfred von Zedtwitz, attaché de presse de la Confédération, mi-juillet 2010 : « Une reprise s'amorce ; à preuve, la plupart des entreprises ont actuellement du travail ». Il semblerait aujourd'hui qu'il était judicieux de préserver, à l'aide des mesures de maintien des emplois, au moins les effectifs hautement qualifiés de cette branche qui emploie près de 77 000 personnes, et donc de conserver également le savoir-faire. D'où les grandes espérances fondées par cette branche d'activité dans la prochaine édition de l'AMB, le salon international de l'usinage des métaux, du 28 septembre au 2 octobre 2010 à la Messe Stuttgart. Zedtwitz : « L'AMB est pour nous un salon très important et un baromètre conjoncturel ».

La tendance s'oriente sur la construction technique légère pour l'électromobilité

M. Zedtwitz poursuit en signalant que politiquement, une nette orientation est actuellement donnée pour les fabricants d'outils de précision : l'électromobilité. Elle exige des solutions techniques pour la fabrication industrielle de carrosseries légères. À ce propos, Zedtwitz considère sa branche d'activité comme étant très bien préparée. Malgré « des facteurs limitatifs comme les capacités d'effectifs en périodes de prospérité d'une part et des moyens financiers moins importants en temps de crise d'autre part », la capacité d'innovation de la branche est intacte et nettement au-dessus de la moyenne : « Les entreprises font évoluer leurs produits en permanence - même dans l'échange avec les clients ; elles développent de nouvelles solutions pour les nouveaux défis comme actuellement la construction légère ».

La tendance de l'usinage et du traitement de matériaux pour constructions légères est également confirmée par Bert Bleicher, porte-parole du Hoffmann Group et sociétaire gérant de la Hoffmann Holding, Munich : « Les outils à enlèvement de copeaux pour l'usinage des matériaux modernes comme le plastique renforcé de fibre de verre (PRV) ou de fibre de carbone (PRFC), les thermoplastiques et les plastiques duromères ainsi que les matériaux hybrides et sandwich sont en pleine expansion. » Ces matériaux modernes s'imposent de plus en plus sur le marché. Ils sont principalement utilisés « dès qu'il est question de légèreté de construction, de stabilité et de coefficients de dilatation ». En conséquence, le Hoffmann Group va mettre l'AMB 2010 à profit pour présenter pour la première fois une gamme de nouveaux outils d'usinage. Bleicher : « Ils répondent aux exigences spécifiques des méthodes d'usinage des matériaux modernes, par ex. pour éviter la délamination des matériaux sandwich et permettre un fraisage avec un ébavurage parfait. »

Pour sa part, le Dr. Steffen Sattel, Chef du Dépt. Recherche et Développement de Gühring oHG, Albstadt, souligne que « la voie d'avenir dans l'innovation des outils d'usinage passe par le développement d'outils pour des matériaux d'un nouveau type et difficiles à usiner ». Mais la diversité et la complexité des combinaisons d'outils extrêmes ne sont qu'un exemple des défis actuels posés à la fabrication de nouvelles solutions d'outils. Ainsi, Gühring propose déjà des outils modulaires de coupe CBN ou PCD pour l'usinage complet de sandwichs PRFC-métal. Les nouveaux matériaux ont exigé beaucoup de travail de R&D, de même que les exigences de vitesse d'usinage de plus en plus imposées. C'est ainsi que la société Karl-Heinz Arnold GmbH de Ostfildern a repéré un défi essentiel qui est de « développer et d'améliorer des systèmes d'outils modulaires pouvant assumer les forces s'exerçant sur les plateaux de découpe réversibles et les porte-outils » - elle présentera ses nouveaux développements en exclusivité à l'AMB 2010.

Les nouveaux outils accroissent l'efficacité

Un autre thème central de l'AMB 2010 sera l'augmentation de l'efficacité, et ce à tous les niveaux. C'est également l'objectif des fabricants d'outils de précision. À titre d'exemple la société Walter AG de Tübingen, qui va présenter à Stuttgart une nouvelle génération de plateaux de découpe réversibles à revêtement CVD et promet « une augmentation des performances de 50 à 100 % ». Pour sa part, Gühring prévoit une augmentation de l'efficacité alliée à une préservation des ressources lors des processus d'enlèvement des copeaux grâce à une focalisation sur des solutions modernes d'outils. Dr. Sattel : « Pour nous, la philosophie du développement consiste également à améliorer en permanence la rentabilité et la durée de vie des produits ». Il cite à titre d'exemple le décolletage économisant l'énergie et préservant l'environnement, en utilisant le graissage en quantité limitée instauré par Gühring. M. Sattel poursuit : « Une attitude qui commence à faire école lors du développement de nouveaux outils est la simulation des opérations de décolletage ». Gühring est ainsi déjà en passe d'obtenir des résultats déterminants grâce à des outils de simulation avant la fabrication des premiers prototypes d'outils, qui « accélèrent notablement l'optimisation de nouvelles géométries ou systèmes d'outils, en particulier pour des processus de décolletage très minutieux[/italique] ».

Chez Benz GmbH Werkzeugsysteme, Haslach, on veut améliorer l'efficacité, d'abord par un « usinage complet sur une machine au moyen de modules d'usinage standards ou ayant une conception spécifique (photo) », mais aussi en utilisant des systèmes d'outils multifonctionnels, dixit M. Konrad Keck, Chef des ventes. La devise est " On peut réussir en faisant cavalier seul - mais bien mieux en constituant une bonne équipe " ; elle reflète l'opinion de M. Keck en faveur d'une interaction soutenue avec les fabricants de machines. « Ils montrent le chemin avec leurs innovations, mais il n'est possible de réaliser des méthodes d'usinage rentables et sûres au niveau des processus de production que si nous pouvons travailler en amont en étroit partenariat en ingénierie ».

L'approche de la société Becker Diamantwerkzeuge GmbH de Puchheim en termes d'efficacité se fait sur deux plans. D'une part, grâce à une nouvelle cassette de fraisage en aluminium en « conception ultralégère pour un nombre de rotations maximal à utiliser avec des plateaux de découpe réversibles Diamant-CVD », comme l'explique Rosemarie Becker : « Nous pouvons atteindre ainsi des durées de vie cinq fois plus élevées qu'avec un revêtement PCD ». D'autre part, les nouveaux outils en conception sandwich permettent de diviser les coûts par deux. Ils se composent d'un noyau de métal dur à revêtement PCBN, qui peut recevoir dans chaque angle des ébauches de métal dur ayant chacune 2 angles de découpe et même en standard diverses exécutions de découpe. Becker : « Le matériau sandwich permet d'une part de réduire les coûts et d'autre part d'augmenter la productivité et d'améliorer les différentes possibilités d'applications ».

Les prestations de services stimulent la compétitivité « La pression sur les prestations de services relatives aux outils s'est accrue », constate Bert Bleicher du Hoffmann Group. « Dans le domaine du décolletage, la demande ne porte plus seulement sur des produits innovants mais également sur des solutions globales tout au long du processus ». « Le service global proposé pour les systèmes d'outillage montre un fort indice de satisfaction chez les clients », résume Konrad Keck de Benz à propos de ce genre de concepts. C'est pourquoi Benz a établi son propre ProduktCenter dont la mission est de gérer divers aspects comme le conseil compétent sur une conception de produits très personnalisée, la production et la livraison, et d'assurer le service après-vente, le service réparations, les contentieux et également un service Express.

Question prestations de services, le Hoffmann Group va présenter à l'AMB 2010 " Le Service 'tout en un' - futuriste et à 360° - pour un processus d'usinage global ". L'approche de Gühring est similaire car les prestations de services « constituent un des points forts de la philosophie de la société », souligne Dr. Sattel. Divers concepts d'outils de gestion technologique et logistique et plusieurs centres de réusinage et de revêtement sont mis en œuvre dans le monde entier pour fournir aux clients une assistance " de proximité, rapide et compétente ".

Walter va présenter pour la première fois à l'AMB sa nouvelle enseigne de prestations " Walter Services ". Il s'agit d'un concept de services globaux pour les quatre domaines suivants : Étude & Planification, Production & Logistique, Réparation, et Formation & Savoir-faire. L'objectif est d'accompagner le client tout au long de la chaîne de production avec une compétence avérée en conseil au niveau des applications et des outils. « Les objectifs de nos clients sont aussi nos objectifs : réduire les coûts et la complexité des processus, afin d'augmenter au final la productivité - dès la planification de la production, puis au niveau de la conception du process, jusqu'aux procédures d'entretien et réparation », résume Andreas Evertz, Président du Conseil d'Administration, à propos de ce paquet de services qui pourrait bien encore être élargi.

L'AMB 2010 attend plus de 1 200 exposants à Stuttgart. Ils vont présenter leurs innovations et développements dans les domaines des machines de décolletage et d'enlèvement des copeaux ainsi que des outils de précision. Seront également présentés des produits et des machines dans les domaines de l'assurance de la qualité, de la robotique, des techniques de manipulation d'outils et de pièces, des calculateurs avec leurs périphériques, des composants et groupes de construction et des accessoires. Le salon AMB sera ouvert du mardi 28 septembre au vendredi 1er octobre 2010 de 9 h à 18 h et le samedi 2 octobre de 9 h à 17 h.

AMB 2016 : remettre en question les procédés d'usinage traditionnels

05/09/2016

Les nouveaux matériaux exigent un perfectionnement continu des outils et les nou...

> Lire

Le salon AMB 2010 ouvre trois volets spéciaux sur le thème de la techn...

21/07/2010

Les dépenses de santé dans le domaine des produits médicaux - sans les biens d'é...

> Lire

Vif intérêt à pour le salon AMB 2010 : déjà 90 % de la surface réservé...

20/05/2010

L'AMB, l'Exposition internationale de l'usinage des métaux, ouvre ses portes du ...

> Lire

AMB Stuttgart

Salon professionnel international pour l'usinage des métaux Du 13 septembre a...

> Voir