Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

Dürkopp Adler choisit de standardiser le plus possible ses machines au...

30/03/2016

Basée dans les environs de Hanovre, la société Dürkopp Adler AG est un fabricant...

> Lire

Usinage pour vélos haute performance sur CU UMC-750

20/06/2016

Rares sont les Italiens à ne pas s'intéresser aux véhicules à roues, qu'il s'agi...

> Lire

Une entreprise familiale de renom fait confiance à HAAS

27/10/2016

Il semblerait que les ateliers d’usinage génériques aient toujours le vent en po...

> Lire

Des centres d\'usinage et tours HAAS pour la fabrication de pompes sophistiquées

02/10/2013
La ville de Kendal est basée dans le \'Lake District\', région de Cumbria, dans le nord-ouest de l\'Angleterre. Au milieu du 19e siècle, si le nord-ouest de l\'Angleterre n\'était pas la destination touristique d\'aujourd\'hui, il incarnait en tout cas un haut-lieu de l\'activité industrielle. La révolution du charbon avait commencé 100 ans plus tôt, à environ 240 km au sud. Pourtant, dans les vallées appartenant jadis aux anciennes baronnies de Westmorland et Kendal, ce n\'est pas le charbon que regardaient avec convoitise les détenteurs des moyens de production, mais les cascades d\'eau, qu\'ils voyaient comme une source potentielle de puissance, alternative et moins onéreuse, pour alimenter leurs machines et faire tourner les roues de leurs moulins.

   L\'entreprise Gilbert Gilkes et Gordon Ltd a été fondée en 1853 afin de concevoir et fabriquer les turbines et l\'infrastructure nécessaires pour capturer l\'énergie dévalant des coteaux. Aujourd\'hui, la firme est toujours basée dans la ville de Kendal, et continue de faire ce qu\'elle a toujours fait. Elle occupe le même bâtiment dans lequel elle a déménagé il y a 120 ans.

 Il subsiste peu d\'éléments rappelant que cette entreprise privée est établie ici depuis le Jubilé de cristal de la Reine Victoria. En effet, la moitié de l\'espace au sol de l\'usine regorge maintenant de machines-outils CNC Haas dernier cri, organisées en cellules et dédiées à la fabrication de pompes pour moteurs diesel. L\'autre moitié, ouverte, est quant à elle utilisée pour assembler les composants des turbines hydroélectriques avant leur expédition aux quatre coins du monde, en vue d\'augmenter le nombre déjà impressionnant de plus de 6 500 installations dans 80 pays.

Les machines-outils CNC Haas servent à fabriquer un large éventail de pompes sophistiquées destinées au refroidissement de moteurs diesel et d\'usines. Gilkes dessert ainsi bon nombre des principaux fabricants mondiaux de moteurs diesel et produit également des solutions de pompage pour le graissage des turbines à huile, gaz ou vapeur. En fait, comme le déclare le Directeur des opérations, Andy Poole, la société Gilkes produit des pompes pour pratiquement n\'importe quelle application, et s\'est forgé une réputation au cours de la Seconde Guerre Mondiale.

« Nous avions développé une pompe destinée à être montée sur les chalutiers, » explique-t-il. « Une fois la guerre terminée, les pêcheurs n\'ont pas oublié le nom. Ainsi, quand ils ont construit leurs propres bateaux, ils ont expliqué à leurs fournisseurs de moteurs quelles pompes ils voulaient. C\'est à ce moment que la demande a commencé à se faire sentir. » Une grande partie de pompes similaires sont fabriquées à partir de roues à aubes en caoutchouc (pièce montée à l\'intérieur de la pompe et qui exécute tout le travail). L\'inconvénient, c\'est que le caoutchouc s\'use. « Nous proposons depuis toujours des roues à aubes en métal, » continue Andy Poole, « ce qui signifie que nos pompes présentent une longévité bien plus longue et fonctionnent mieux plus longtemps. Cette année, nous devrions réaliser environ 19 000 unités, toutes ici, dans cette usine, sur des machines-outils Haas. » En revanche, les pièces des turbines ne sont pas fabriquées à Kendal. « Nous nous occupons de l\'intégralité de la partie conception, » détaille M. Poole, « mais les composants sont fabriqués par des sous-traitants. Seul l\'assemblage est effectué ici. Nous disposons par ailleurs d\'une usine de pompes implantée à Houston, aux États-Unis, qui a été fondée il y a environ 35 ans pour remettre à neuf les unités de notre clientèle américaine. »

« Caterpillar mais également Cummins appliquent ainsi des programmes de remise à neuf, qui visent à récupérer les moteurs de leurs clients afin de les réviser. Généralement, ils nous renvoient la pompe à des fins de refabrication. Nous travaillons par exemple sur des pompes de groupes électrogènes et destinées à des applications industrielles et maritimes, que nous récupèrerons probablement pour reconditionnement d\'ici sept à huit ans. Bon nombre des pompes en bronze que vous voyez autour de l\'usine sont dédiées à des applications maritimes. »

À l\'intérieur, des hautes piles de palettes renferment des corps de pompes coulés, en différentes finitions et couleurs. Les pièces coulées étant toutes réalisées au Royaume-Uni, les éventuels problèmes de qualité peuvent être résolus rapidement et facilement. Si la pièce coulée est de bonne qualité, il faut environ une semaine pour la transformer en pompe finie, laquelle est ensuite, la plupart du temps, expédiée chez l\'une des usines clientes de Gilkes basées au Royaume-Uni ou à l\'étranger.

« Nous n\'appliquons pas la méthode du Kanban, » continue Andy Poole. « Nous travaillons en flux tiré ou à la commande. Nous disposons ainsi d\'un entrepôt aux États-Unis. Il faut dire que notre principal client, Caterpillar, nous accorde rarement plus d\'un jour ou deux de délai. »

La décision d\'investir dans des machines-outils CNC Haas est fortement liée aux activités de l\'entreprise aux États-Unis.

« Lorsque nous avons sondé le marché et réduit la liste des fournisseurs potentiels, » déclare M. Poole, « l\'une de nos préoccupations majeures reposait sur le fait que nous voulions, dans notre usine américaine de Houston, les mêmes machines que celles utilisées ici, au Royaume-Uni. Nous étions à la recherche d\'une machine-outil bénéficiant de la même assistance de part et d\'autre de l\'Atlantique et partageant la même commande. Non seulement Haas compte une clientèle gigantesque en Amérique, mais cette société propose en outre une large gamme de machines différentes adaptées à diverses applications. Autre avantage : nos ingénieurs basés au Royaume-Uni peuvent facilement partager leur expérience et leurs meilleures pratiques avec leurs homologues américains. »

Les machines-outils Haas installées chez Gilkes sont organisées en cellules de production ou en \'regroupement technologique\', dans le jargon de la société. L\'objectif ultime est de constituer six cellules, les machines Haas remplaçant au fur et à mesure toutes les anciennes machines-outils de l\'entreprise.

La première ligne est équipée de deux centres de tournage SL-30 Haas et d\'un centre d\'usinage à broche horizontale EC300, qui réalisent les petits corps de paliers et organes. Une autre ligne, non dotée de modèles Haas, fabrique des arbres. À terme, toutes ces machines-outils plus anciennes seront remplacées par des produits Haas. « Certaines de ces machines sont plus âgées que moi ! » confie M. Poole.

Une troisième ligne, vouée à la réalisation de corps et d\'organes de plus grande taille, accueille des centres de tournage SL-40 et des fraiseuses à broche verticale VF-3. La quatrième ligne correspond à une cellule grand volume dédiée qui, lors de la visite, était en cours d\'installation et de test. Elle est équipée d\'un centre de tournage à grande vitesse DS-30SSY Haas avec axe Y et porte-outils entraîné. Elle dispose également d\'un embarreur Haas, d\'un robot ABB pour le déchargement des pièces et d\'un comparateur d\'établi Equator de Renishaw pour les essais en cours de procédé. Quand la cellule sera entièrement finalisée, elle fonctionnera à raison de deux rotations par jour, et sera destinée à la fabrication d\'un collier de serrage et d\'une entretoise pour chaque pompe, ainsi que de pièces de rechange, pour un total d\'environ 50 000 pièces par an. L\'investissement intégral s\'élève à plus de 400 000 livres sterling !

« Cette semaine, nous allons également recevoir deux tours Haas supplémentaires, » ajoute M. Poole, « afin de constituer la cinquième cellule, prévue pour l\'usinage des roues à aubes. »

Placés l\'un à côté de l\'autre, deux tours d\'atelier TL-2 Haas fabriquent des pièces en bronze intervenant dans les pompes à usage maritime, tandis qu\'une fraiseuse TM-1P, trônant seule au milieu de l\'atelier, réalise des roues à aubes.

Basée au Royaume-Uni, la société Gilkes est très sollicitée, développant et produisant des produits industriels durables pour des clients et applications du monde entier. Elle est toujours dirigée par les membres de la famille fondatrice, mais contrairement à certaines firmes éprouvant des difficultés à s\'affranchir du passé, elle encourage la planification et l\'investissement à la faveur des gloires futures. Elle a par ailleurs récemment bénéficié d\'une subvention gouvernementale pour l\'implantation d\'une usine ad hoc en périphérie de la ville, où elle pourra assouvir ses besoins d\'expansion, qui n\'ont jamais été aussi grands.

Dürkopp Adler choisit de standardiser le plus possible ses machines au...

30/03/2016

Basée dans les environs de Hanovre, la société Dürkopp Adler AG est un fabricant...

> Lire

Usinage pour vélos haute performance sur CU UMC-750

20/06/2016

Rares sont les Italiens à ne pas s'intéresser aux véhicules à roues, qu'il s'agi...

> Lire

Une entreprise familiale de renom fait confiance à HAAS

27/10/2016

Il semblerait que les ateliers d’usinage génériques aient toujours le vent en po...

> Lire

Nos partenaires

Elumatec
Bystronic
Pro-Dis
Ssab - Toolox
Salon Industrie Paris 2018