Annonces : Bystronic - Pro-Dis - Toolox

La fabrication additive métallique prête pour les grandes dimensions (3/5)

07/12/2017
Quelques constructeurs de machines hybrides (Matsuura, DMG, Sodick, Hermle…) étaient eux aussi de la fête. Ces équipements usinent les couches au fur et à mesure de leur construction et réduisent ainsi sensiblement le temps de cycle ainsi que les coûts. Elles trouvent leur place par exemple, dans la fabrication de moules complexes en améliorant la surface de certaines éléments internes et sont déjà présentes dans les usines. Sodick, dont la machine est une de plus abouties du marché, annonce une centaine d’exemplaires installés au monde.


A gauche, fabrication additive métallique seule et à droite, après finition par usinage


Premier à avoir proposé une machine de ce type, Matsuura est venu au salon avec une nouvelle machine, plus grande, la Lumex Avance 60, qui é été dévoilée en 2016 au Japon. Comme la Lumex Avance 25, elle peut fabriquer des pièces en acier inox, en titane, en cobalt-chrome, en alliages à base nickel, aluminium, etc. « Cet équipement dispose d’une source laser de 1 000 W ou en option, d’un laser de 500 W, a un volume de travail de 600 x 600 x 500 mm et met en œuvre une broche UGV (usinage à grande vitesse) de 45 000 tr/min », explique Hervé Favre, directeur général de Decip, distributeur de machines du constructeur japonais en France. La machine, dont le prix est d’environ 250 000 dollars, peut fabriquer des pièces dont le poids maximum est de 1 300 kg avec une vitesse de 35 cm3. La machine hybride Lumex Avance 25 de Matsuura a été choisie par le sous-traitant français Savoy Moulage pour réduire le temps de fabrication de moules complexes. « Cette solution est facile à utiliser (une semaine de formation suffit pour la prise en main de l’équipement) et réduit sensiblement les coûts d’exploitation. Elle permet d’assurer la finition de formes internes de moules (conduits de refroidissement complexes), ce qui est impossible avec les moyens classiques », remarque le spécialiste de Decip. Le cycle de fabrication total est réduit car on n’a plus besoin d’assurer la finition des moules par électroérosion. »



Preuve que ce marché des équipements hybrides est en plein essor, un nouvel acteur présentait un prototype de machine hybride à formnext : OR Laser. Le constructeur allemand a ajouté une tête de fraisage 3 axes à sa machine de fabrication additive Creator (taille de pièces : diamètre de 110 mm x 100 mm de hauteur) dotée d’un laser de 250 W et dévoilée à formnext en 2016. Destinée à la fabrication de moules complexes, elle peut usiner des formes complexes toutes les cinq ou dix couches réalisées grâce à la fabrication additive. La machine, dont les détails restent confidentiels, sera commercialisée fin 2018.

machine hybride lasertec
Exemples de pièces produites sur des machines de la gamme Lasertec de DMG MORI


machine hybride lasertec
Exemples de pièces produites sur des machines hybrides SODICK


Reportage en 5 parties

Accéder aux deux premières parties

La fabrication additive métallique prête pour les grandes dimensions (1/5)

La fabrication additive métallique prête pour les grandes dimensions (2/5)

Accéder à la suite

La fabrication additive métallique prête pour les grandes dimensions (4/5)

La fabrication additive métallique prête pour les grandes dimensions (5/5)
Mirel SCHERER
Mirel SCHERER
Depuis plus de trente ans, à l’affut de nouvelles solutions pour vous permettre d’améliorer vos technologies de production.

Nos partenaires

Alma
Bystronic
Pro-Dis
Ssab - Toolox
Salon Emo Hanovre 2019